La Vigne, le seul port de plaisance du Cap Ferret mais pas que…

 

Dernier village avant le Cap Ferret en direction de la pointe, il est facilement repérable grâce à son port de plaisance visible depuis la route. C’est d’ailleurs le seul port de plaisance de la Presqu’ile du Cap Ferret. Mais attention ici pas de Yacht, seul les bateaux de moins de 7,5m sont acceptés, pas de quoi attirer la jet set de la Côte d’Azur, et c’est tant mieux !

Le nom du village est bel et bien inspiré de vignes qui furent plantées autour du réservoir à poisson qui sera ensuite transformé en port de plaisance. Mais ne cherchez pas de plans de vigne aux alentours, seul le nom est resté.

 

La Plage de la Vigne au nord du port est très agréable et idéale pour les enfants avec de nombreuses activités leur étant dédiées et une baignade surveillée. A droite de la plage, au niveau de l’entrée du port, un point de vue offre un panorama superbe sur le Bassin d’Arcachon et la Dune du Pilat.

L’activité principale tourne bien sûr autour du port de plaisance, mais pas d’inquietude si vous n’avez pas la chance de posséder un voilier, vous trouverez également à La Vigne de quoi vous contenter de jour comme de nuit !

En effet, en plus de la plage, La Vigne est également connue et appréciée pour ses restaurants et bars très animés en soirée. La plupart faisant restaurant la journée puis se transformant en bar de nuit fermant aux alentours de 2h du matin pour les plus motivés. C’est un des lieux les plus animés de la presqu’ile du Cap Ferret très apprécié des jeunes en toute saison.

Découvrez toutes les activités et commerces du village de la Vigne

Un peu d’histoire

 

Voici comment André Rebsomen décrivait le village de La Vigne en 1928 dans son ouvrage “Notes touristiques sur le Pays de Buch”.

En remontant un peu au nord du Cap Ferret, à 2 kilomètres environ, on gagne La Vigne Cet endroit est formé d’une escoure c’est-à-dire d’une baie naturelle de la côte débouchant sur le Bassin par une ouverture relativement resserrée et qu’on a obturée complètement par une digue, afin d’en faire un réservoir à poissons. Au centre, est une sorte de presqu’ile, jadis plantée de vignes qui produisaient un excellent raisin, d’où le nom de La Vigne, donné à ce lieu. On y a construit un perré en ciment et un appontement afin d’embarquer les poteaux de mine qui parviennent en ce coin de plage, charriés par un petit chemin de fer à voie de 0 m 60 et à traction mécanique. Cette voie de transport, en quittant La Vigne, suit l’océan à peu près parallèlement jusqu’à la des forêts de Lège et du Porge, ce qui représente un parcours d’environ 18 kilomètres Ensuite, le rail pénètre en forêt du Porge se font les exploitations forestières et s’étend ainsi sur une nouvelle distance de 10 kilomètres. Puis, un embranchement de la limite du Porge vient à la route de Claouey à Lège bifurquant et se rendant d’un côté à la gare de Lège et, d’autre part, gagnant le Bassin à Jean de Boye, près de Claouey, soit encore 12 kilomètres. Tout cela fait donc au total 40 kilomètres de voie ferrée. Cette vaste entreprise est la propriété de deux importantes maisons de Bordeaux qui, en 1927, ont exporté en Angleterre, 75.000 tonnes de poteaux de mine embarquées à bord de 60 vapeurs. On remarquera sur le haut de la Dune, en une situation exceptionnelle et remarquablement bien choisie, la somptueuse villa de M. le docteur Gerald Stanley, qui sans autres constructions dans le voisinage, se trouve être à elle seule “La Vigne”.

Galerie photos de La Vigne