Situation géographique du Cap Ferret

 

Le Cap Ferret est un cordon littoral d’une vingtaine de kilomètres séparant l’océan Atlantique et le Bassin d’Arcachon. Situé en Gironde à 40km à l’ouest de Bordeaux, la Presqu’ile du Cap Ferret jouit d’un emplacement unique au plus près de l’Océan, du Bassin d’Arcachon et de la forêt des Landes de Gascogne. On peut ainsi profiter d’un côté des paysages du bassin d’Arcachon, et de l’autre des vagues et de l’immensité de la Côte d’Argent. À la pointe, où s’effectue la jonction entre le bassin d’Arcachon et l’océan Atlantique, on observe, au milieu des passes, le banc d’Arguin et, au-delà, la dune du Pyla.
En partant de la commune de Lège Cap Ferret le visiteur rencontre plusieurs villages sur la route menant à l’extrémité sud de la presqu’ile : Jane de Boy, Claouey, Le Four, Les Jacquets, Petit et Grand Piquey, Piraillan, Le Canon, L’Herbe, La Vigne et le Cap Ferret.Carte postale ancienne de la presqu'ile du Cap Ferret

Le tourisme au Cap Ferret

 

Le Cap Ferret a longtemps été occupé seulement par des pêcheurs et chasseurs saisonniers venant de l’autre côté du bassin. Jusqu’en 1850 environ ce ne sont donc qu’une poignée d’habitants qui vit coupée du monde par l’absence de route reliant Lège et le reste de la presqu’ile.

A partir des années 1860, l’essor de la culture ostréicole dans le Bassin d’Arcachon entraine la création de nombreuses cabanes ostréicoles afin de répondre à la demande d’huitres sans cesse grandissante.

En 1908 le quartier des 44-Hectares est vendu aux enchères et voit l’arrivée des premiers habitants du Cap Ferret. En 1919, 493 hectares supplémentaires sont vendus et commencent le développement de la presqu’ile dans sa longueur, notamment grâce à la route reliant le Cap Ferret et le village de Grand Piquey. A partir des années 1950, le développement par le nord de la presqu’ile s’accélère grâce à l’affluence de bordelais s’y rendant par la route récemment construite.

Bien que le tourisme au Cap ferret ait lieu depuis plusieurs dizaines d’années grâce à la liaison maritime Arcachon – Cap Ferret permettant la visite de la pointe et des plages océanes, ce n’est qu’à partir des années 1960 que le Cap Ferret voit son attractivité exploser. Depuis ce sont plusieurs dizaines de milliers de touristes saisonniers qui se rendent dans les villages de la presqu’ile chaque année.Histoire du Cap Ferret en carte postale ancienne

D’où vient le nom du Cap Ferret ?

 

« Lou Cap herré »
Relativement récente à l’échelle géologique (3000 ans), la presqu’île du Cap Ferret tire son nom de l’expression « Lou Cap herré » qui signifie en Gascon « La Pointe de Fer » Ce nom est lié aux trainées de couleur rouille que l’on peut parfois observer sur la plage lorsque l’eau présente dans le sous-sol ruisselle jusqu’à l’océan. Cette couleur est liée à la forte teneur en fer du sous-sol Aquitain, notamment due à la couche d’Alios qui est une particularité géologique des landes de Gascogne.

Pour aller plus loin dans l’histoire du Cap Ferret

Ferretdavant un site de cartes postales anciennes du Cap Ferret
Lou Cap Herré une page facebook sur l’histoire du Cap Ferret